Download E-books Eros enchainé : Les chrétiens, la famille et le genre PDF

By André Paul

Remark l. a. « faith d Amour » en est-elle venue, presque dès les origines et de manière très profonde, à devenir l ennemie de los angeles chair, et le vecteur de los angeles morale sexuelle et familiale que l on sait ?

André Paul nous invite à chercher avec lui ce qui a « déraillé » dans les assets culturelles du christianisme : tout begin avec l interprétation restrictive, par le philosophe juif Philon d Alexandrie, de l. a. pensée grecque classique, et particulièrement de Platon. Eliminant le mythe de l androgyne, et privilégiant l idée d une création en deux temps (la femme étant seconde par rapport à l homme), ce maitre du judaïsme hellénistique fonde véritablement (via Clément d Alexandrie) los angeles morale sexuelle chrétienne. Celle-ci n a plus rien à voir avec les paroles et les actes de Jésus de Nazareth, tels que rapportés par les évangiles.

De ce parcours historique passionnant jaillissent d étonnantes lumières pour notre temps, nous permettant de saisir autrement les questions si délicates de l. a. valeur du mariage, de los angeles relativité de los angeles proposal de famille, de l homologation anthropologique de l homosexualité et de l. a. théorie du style.

Show description

Read or Download Eros enchainé : Les chrétiens, la famille et le genre PDF

Best Christianity books

Sin No More (The Reverend Curtis Black Series)

A guy who as soon as thrived on wickedness and counted on forgiveness, Curtis Black has replaced his methods. again within the middle of his congregation and his relatives, he'll now not stray from the crushed course. Or so he is promised his long-suffering spouse, Charlotte. however the sins of the previous have unusual methods of coming to gentle.

The Complete C. S. Lewis Signature Classics

The whole C. S. Lewis Signature Classics comprises seven crucial volumes by way of C. S. Lewis, together with Mere Christianity, The Screwtape Letters, the good Divorce, the matter of ache, Miracles, A Grief saw and Lewis’s prophetic exam of common values, The Abolition of guy. appealing and undying, this can be a important assortment by way of one of many maximum Christian literary figures of the 20th century.

The Uncensored Bible: The Bawdy and Naughty Bits of the Good Book

Unusual yet real Bible FactsDid you know:that King David swore like a sailor? that the ebook of Ecclesiastes encourages ingesting, specially beer? that mandrakes have been the biblical similar of Viagra®? that the legislation of Moses prescribes bikini waxing? that Joseph's "coat of many colours" may need really been a gown?

The Final Days of Jesus: The Archaeological Evidence

Unraveling the secret of Jesus's final DaysA world-renowned student finds how archaeology has a huge function to play not just in how the gospels might be learn and understood, but additionally in realizing Jesus in his international. within you are going to find:the genuine web site of the execution of Jesus startling new information regarding the crucifixion in response to the invention of a first-century crucified manthe brilliant position of the trial of Jesus the reality approximately his ultimate resting position

Additional info for Eros enchainé : Les chrétiens, la famille et le genre

Show sample text content

Changer de statut d’une façon claire et régulière, de clerc redevenir laïc, ce que les autorités romaines permettent dans certains cas, est plutôt mal vu. l. a. selected étant publique et sociale, on touche alors à l’ordre établi, et cela ne plaît pas. los angeles règle du célibat des prêtres allait de soi dans los angeles catholicité de mon enfance, celle de ma jeunesse encore. Il y avait d’abord le contexte sociologique du recrutement. Jusque dans les années 1950, dans sa très grande majorité, les membres du clergé diocésain venaient de villages ruraux, de familles de petits exploitants agricoles dont l’entrée au séminaire de l’un des fils aidait à conserver intact le mince patrimoine foncier. D’ailleurs, en partie pour les mêmes raisons, les hommes célibataires n’étaient pas rares dans les fermes, certains restant au carrier de leur frère ou sœur marié. Le célibat n’était donc pas une singularité ecclésiastique. l. a. vie du prêtre, je le rappelle, se trouvait réglée par l. a. récitation de l’office monastique. Lors de l’engagement décisif vers l. a. prêtrise, par l’ordination au sous-diaconat, on se déterminait à vivre en célibataire et à réciter le � bréviaire », ensemble de quatre livres de prières, un par saison, que, dans une plaisante métonymie, on appelait � l’épouse ». Chaque commune, si petite fût-elle, correspondait à une paroisse, avec à sa tête un � curé » aux occupations essentiellement cultuelles. Les revenus du culte assuraient à ce remarkable neighborhood, socialement promu, un niveau de vie pour le moins décent. l. a. pratique religieuse et suffisamment généreuse était selected acquise dans los angeles grande majorité de l. a. inhabitants. Une véritable révolution sociologique, avec de lourdes incidences économiques, intervint dans l. a. seconde moitié du XXe siècle. Un processus de désertification religieuse s’instaura ; il ne cessa de s’intensifier et de s’amplifier. L’humus producteur de prêtres n’est plus aujourd’hui que terrain aride. Le paysan traditionnel n’existe plus, ni physiquement ni culturellement. l. a. principale resource cléricale est tarie. Au demeurant, que ferait un prêtre dans ces villages humainement et chrétiennement désolés ? Et de quoi vivrait-il ? los angeles query première pour l’Église n’est pas l’absence de prêtres mais l’amaigrissement extrême de sa inhabitants pratiquante. remark donc pourrait survivre un prêtre marié et en cost de famille ? D’ailleurs, l. a. plupart des diocèses sont très endettés, certains au bord de l. a. faillite. Certes, des oasis chronic, dans certains arrondissements bourgeois de Paris et en d’autres grandes villes, avec un clergé trop largement suffisant. Des îlots de pratiquants de sensibilité souvent conservatrice se repèrent aussi, çà et là, dans certains endroits de France. Pour un temps du moins, y power toujours les moyens de rêver à los angeles pérennité d’un clergé professionnel, bien sûr célibataire, dont los angeles � communauté » guarantee l. a. subsistance. Mais ailleurs ? Nous avons changé d’époque. Dans l. a. majorité du territoire français, l. a. baisse sinon parfois los angeles disparition du besoin cultuel ne rendent-elles pas caduque los angeles nécessité d’un carrier sacerdotal ?

Rated 4.36 of 5 – based on 7 votes