Download E-books Les Zinzins d'Olive-Oued (Les annales du Dique-monde, Tome 10) PDF

By Terry Pratchett

Los angeles manivelle tourne...
Et les diablotins se décarcassent dans l. a. boîte à images.
Car un alchimiste d’Ankh-Morpork a découvert l. a. magie des photos animées. Une activité fébrile s’empare d’une colline déserte au bord de l’océan : Olive-Oued.

« Du friçon ! De l’aventure !
Avec les étoiles
**Victor Marasquino** et **Delorès de Vyce**
Et avecque mille éléfants !
Une daibauche de passionne et de grands aiscaliers sur fond d’hystoire tumulte-tueuse :
QUAND S’EMPORTE LE VENT D’AUTAN. »

« Après le pestacle, l’Antre à Côtes de Harga vous attend. Sa delicacies gaz trop gnomique. »

Mais les rêves d’Olive-Oued cachent un noir mystère qui threat le Disque-monde.
Il était une fois à Olive-Oued...

Show description

Read or Download Les Zinzins d'Olive-Oued (Les annales du Dique-monde, Tome 10) PDF

Best Humor books

Deliriously Happy: and Other Bad Thoughts

“No topic the topic, Doyle might be trenchant, humorous, esoteric, and unpredictable. ” —Publishers WeeklyA former author for The Simpsons and winner of the James Thurber Prize for American Humor, Larry Doyle redefined end-of-school-life angst along with his novel i like You, Beth Cooper and placed the alien again in alienation with pass, Mutants!

Stick Dog Chases a Pizza

In Stick puppy Chases a Pizza, Tom Watson's hilarious follow-up to stay puppy and Stick puppy wishes a scorching puppy, Stick puppy returns with an identical loopy staff. This time those canines associates have stumbled on a newfangled flavor—and it is much more scrumptious than hamburgers and scorching canines. it truly is pizza! they usually will not be happy till they get a few slices in their personal.

Stick Dog Dreams of Ice Cream

The Stick puppy sequence maintains in author-illustrator Tom Watson's hilarious Stick puppy goals of Ice Cream. within the follow-up to stay puppy, Stick puppy wishes a sizzling puppy, and Stick puppy Chases a Pizza, Stick puppy and his buddies are again, yet this time the temperature is emerging and they are all feeling the warmth.

Backwards (Red Dwarf, Book 3)

This is often the 3rd experience of the not going house heroes of the cult television hit "Red Dwarf" - Lister, Rimmer, Kryten, Holly and the Cat - as they proceed their epic trip via frontal-lobe-knotting realities. We subscribe to them simply as Dave Lister has ultimately stumbled on his as far back as planet Earth - that is strong.

Additional info for Les Zinzins d'Olive-Oued (Les annales du Dique-monde, Tome 10)

Show sample text content

Aurait bien fait rire, en tout cas, dit-il. — Écoute, mon oncle, ça n’peut plus durer, healthy Sol. Plus query de ces idioties publicitaires, vu ? — Oh, d’accord. — Sûr ? » Planteur hocha l. a. tête. � J’ai dit d’accord, non ? — Ça m’suffit pas, mon oncle. — Je promets solennellement de plus toucher au clic, dit Planteur avec gravité. J’suis ton oncle. J’suis ta famille. Ça t’suffit comme ça ? — Ben… D’accord. » Lorsque l’incendie se calma, on ratissa une partie des cendres pour un barbeque à l. a. belle étoile à los angeles fête de fin de tournage. l. a. housse en velours de los angeles nuit recouvre Olive-Oued, cage de perroquets, et par de telles nuits chaudes nombre de gens vaquent à leurs affaires personnelles. Un jeune couple qui se promenait major dans los angeles major dans les dunes manqua s’évanouir de trouille lorsqu’un troll gigantesque bondit de derrière un rocher en criant : � Aaaargh ! » � Vous ai fait trouille, hein ? » healthy Détritus avec espoir. Les deux jeunes gens opinèrent, livides. � Eh ben, ça me rassure », dit le troll. Il leur tapota l. a. tête, ce qui leur enfonça un peu plus les pieds dans le sable. � Merci beaucoup. Merci mille fois. Passez bonne nuit », ajouta-t-il tristement. Il les regarda s’éloigner, toujours major dans l. a. major, puis éclata en sanglots. Dans l. a. cabane des opérateurs, Planteur J. M. T. L. G. , lui, regardait, debout et l’air songeur, Électro coller les séquences de los angeles journée. L’opérateur se sentait très honoré ; monsieur Planteur n’avait jusqu’à présent jamais appearé le moindre intérêt pour les options concrètes de los angeles manipulation des pellicules. Ce qui expliquait sans doute pourquoi lui-même se montrait un peu plus prodigue que d’ordinaire des secrets and techniques de los angeles guilde transmis horizontalement d’une génération à l. a. même. � Pourquoi elles sont toutes pareilles, les p’tites images ? demandait Planteur alors que l’opérateur rembobinait le movie. C’est jeter l’argent par les fenêtres, moi j’trouve. — Elles sont pas vraiment pareilles, répondit Électro. Chacune est un poil différente, voyez ? L’œil des gens reçoit très vite une succession d’images légèrement modifiées, alors il s’imagine voir quelque selected qui bouge. » Planteur s’ôta le cigare de los angeles bouche. � Tu veux dire que tout ça, c’est de l’illusion ? s’étonna-t-il. — Ouais, tout juste. » L’opérateur gloussa et tendit l. a. major vers le pot de colle. Planteur le regarda, fasciné. � Moi, j’croyais que c’était une espèce de magie, dit-il, un brin déçu. Et voilà que tu m’apprends que c’est rien qu’un grand jeu de cache-cache ? — Plus ou moins. Voyez, on a pas l’temps de voir vraiment chacune des photographs. On en voit plein d’un coup, voyez ce que j’veux dire ? — Ben, tous ces verbes voir m’en ont mis plein los angeles vue, j’suis un peu perdu. — Chaque photograph ajoute un p’tit quelque selected à l’effet d’ensemble. On les voit pas – ’scusez-moi – une à une, on voit que l’effet dû au passage à toute vitesse d’une succession d’images. — Ah bon ? Très intéressant, ça, healthy Planteur. Oui, très intéressant. » D’une pichenette, il expédia los angeles cendre de son cigare vers les démons.

Rated 4.95 of 5 – based on 44 votes