Download E-books Veuf (Litterature & Documents) (French Edition) PDF

By J L Fournier

Je suis veuf, Sylvie est morte le 12 novembre. C'est bien triste. Cette annee, on n'ira pas faire les soldes ensemble. Elle est partie discretement sur los angeles pointe des pieds, en faisant un entrechat et le bruit que fait le bonheur en partant. [ ] J ai ecu beaucoup de likelihood de l. a. rencontrer, elle m a porte a bout de bras, toujours avec le sourire. C etait l. a. rencontre entre une optimiste et un pessimiste, une altruiste et un egoiste. On etait complementaires, j avais les defauts, elle avait les qualites. [ ] Elle n aimait pas parler d elle, encore moins qu on en dise du bien. Je vais en profiter, maintenant qu elle est partie. J.-L. F

"Sylvie est partie l. a. most advantageous. [ ] Dans ce livre qui lui rend hommage, Jean-Louis Fournier lui dit comme a son habitude, avec tendresse et retenue, et avec l. a. derision dont il sait faire preuve en toute circonstance des choses si belles qu elles devraient lui donner envie de revenir." Valerie Gans, Madame Figaro."

Show description

Read or Download Veuf (Litterature & Documents) (French Edition) PDF

Best Memoir books

Service Included: Four-Star Secrets of an Eavesdropping Waiter

Caution: may possibly include fabric offensive to vegans, pharmaceutical lobbyists, and people on a low-sodium vitamin. Animals have been harmed in the course of the writing of this ebook. whereas Phoebe Damrosch used to be watching for existence to occur, she supported herself by means of operating as a waitress. prior to lengthy she used to be the one girl captain on the four-star ny urban eating place according to Se in the course of its first 12 months.

Communion: A True Story

Therefore starts the main stunning true-life odyssey ever recorded—one man's riveting account of his impressive reviews with viewers from “elsewhere” . . . how they discovered him, the place they took him, what they did to him, and why. think it. Or do not believe it. yet learn it—for this gripping tale will circulation you're keen on no different.

The Friedkin Connection: A Memoir

The long-awaited memoir from the Academy Award–winning director of such mythical motion pictures because the French Connection, The Exorcist, and To dwell and Die in los angeles, The Friedkin Connection takes readers from the streets of Chicago to the suites of Hollywood and from the sixties to this day, with autobiographical storytelling as fast moving and severe as any of the auteur's movies.

The Magical Stranger: A Son's Journey into His Father's Life

The paranormal Stranger is a relocating tale of affection and sacrifice, fathers and sons, heroism and responsibility, squaddies and the households they go away in the back of. On November 28, 1979, squadron commander and military pilot Peter Rodrick died while his airplane crashed within the Indian Ocean, abandoning a devastated spouse, daughters, and a 13-year-old son.

Extra info for Veuf (Litterature & Documents) (French Edition)

Show sample text content

Chaque fois que je passais devant, je mettais le nez dans le tissu pour respirer ton parfum. Je n’ai jamais pleuré, je crois, quand tu es morte. J’ai envie de dire que j’étais trop malheureux, et les larmes paraissaient dérisoires. Je pleure seulement au cinéma, parce que c’est du cinéma. Toi, tu ne seras pas triste quand je vais mourir. J’ai envie d’écrire � au contraire ». Ça ne m’amuse pas follement de mourir seul. Qui va me tenir la main ? Qui va me rassurer ? J’avais promis que, le jour de ma mort, si j’entendais dire � C’est los angeles fin », j’ajouterais � des haricots », pour te faire rire une dernière fois. J’ai trié les livres de ta desk de nuit. Il y avait Le Monde d’hier de Stefan Zweig, Pourquoi j’ai mangé mon père de Roy Lewis, los angeles Carte et le Territoire de Michel Houellebecq. Il y avait mon dernier livre, Poète et paysan, j’ai relu los angeles dédicace : � La génisse au regard triste, los angeles fille du fermier ne le méritait pas. Il n’y en a qu’une qui le méritait. Elle l’a ecu. Tant pis pour elle. » Je t’ai vue lire une quantité de livres, des très longs, des très lourds, des ennuyeux que tu lisais malgré tout, jusqu’au bout. J’ai toujours admiré ton braveness. Moi, dès qu’un livre m’ennuie, j’arrête. Ma desk de nuit croule sous les livres entamés que je ne finirai jamais. Toi, tu disais que tu voulais laisser sa probability à l’auteur, jusqu’au bout. Tu imaginais qu’après quatre cent cinquante pages ennuyeuses, tu allais découvrir, à los angeles fin, les dernières, passionnantes. Les auteurs avaient bien de l. a. likelihood de t’avoir comme lectrice. Il y a un livre que tu n’avais pas encore terminé, c’est triste, tu ne sauras jamais l. a. fin. J’ai envie de le continuer. Je vais le lire à ta position. Sylvie disait toujours merci, à tout le monde. Elle s’excusait toujours, ce qui avait le don de m’agacer. On avait l’impression qu’elle s’excusait d’être venue sur l. a. terre, qu’elle avait peur de déranger, comme si elle était de trop, comme si elle n’avait pas été invitée. Bien sûr que tu avais été invitée, et heureusement pour moi. Quand on avait fait le plan de desk, on avait prévu de te mettre à côté de moi. Si je suis venu, c’est parce que je savais que tu serais là, sinon je ne serais peut-être pas venu. Tu as été invitée et inventée pour me tenir compagnie, pour me rendre l. a. vie plus douce. Toi qui disais pardon à tout le monde, pourquoi es-tu partie sans prévenir, tu t’ennuyais avec moi ? Tu ne t’es même pas excusée, cette fois-là, tu ne m’as rien dit, tu ne m’as pas dit � Je te demande pardon de mourir ». Tu n’as pas osé. Tu savais bien que je ne t’aurais pas pardonnée. Peut-être que tu ne voulais pas que je t’accompagne. Peut-être que tu avais un rendez-vous ailleurs, avec un autre. Si tu m’avais dit que tu partais, je serais parti avec toi, je t’aurais raccompagnée, comme l. a. première fois, quand on a dîné ensemble et que je t’ai conduite à mon HLM. Tu étais l. a. basse proceed de ma musique. Tu sais que l. a. basse proceed est toujours là, elle ne s’interrompt pas pendant toute l. a. durée du morceau. Pourquoi tu t’es interrompue ?

Rated 4.70 of 5 – based on 24 votes